Commandez votre fioul auprès
d'un professionnel de confiance
Se connecter Créez un compte
Tags: 
Cout des énergies

Coût des énergies : Aggravation de la fiscalité énergétique au 1er janvier 2018

Plusieurs mécanismes cumulatifs vont renchérir la facture énergétique des Français au 1er janvier prochain…

Au premier chef, sous l’impulsion du ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, la taxation du carbone (Contribution Climat Énergie) va augmenter de 46% dès le 1er janvier 2018.
Cette hausse va permettre une recette fiscale, dite de Contribution Climat Énergie, de plus de 9 milliards d’euros, TVA comprise, dont plus de 6 milliards apportés par les carburants.

Plus discret, le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) va progresser de 70% et représenter un coût de plus de 2 milliards d’euros par an.

Au global, ces mécanismes - récents mais en progression constante - alourdissent la facture énergétique de près de 12 milliards d’euros.
En regard, la fameuse taxe intérieure (TICPE) continue de rapporter environ 14 milliards d’euros, TVA comprise, à l’État et 12 milliards aux profits des Départements et Régions.
Au rythme des hausses proposées par le ministre Nicolas Hulot et inscrites dans le Projet de Loi de Finances 2018, la « taxation carbone » des énergies dépassera les recettes pour l’État de la taxe intérieure historique dans 4 ans, en 2021 !